ISASTUR

historique du groupe

Pendant plus de 40 ans, l’histoire du Groupe ISASTUR s’est écrite sur la base de la volonté d’entreprendre, la volonté de grandir et le besoin d’innover. Le chemin parcouru jusqu’à présent a débuté en 1978 avec 15 employés, dans des circonstances matérielles précaires, lorsque l’industrie espagnole traversait une crise profonde, vers le milieu des années soixante-dix du XXe siècle. Un groupe d’entrepreneurs et de professionnels ont alors décidé de mettre en marche ISASTUR, une entreprise qui a centré son activité sur des travaux d’ingénierie électrique à haute tension, sur la fourniture de matériel électrique et le montage électrique industriel.

Pendant les quinze années suivantes, l’entreprise a suivi son parcours ascendant jusqu’à atteindre un total de 120 employés en 1990. Ce fait marquant dans l’évolution de l’entreprise a conditionné un premier grand changement : construire dans la zone industrielle de Silvota, aux environs de la capitale des Asturies, le premier siège social appartenant à ISASTUR et qui continue aujourd’hui d’héberger les bureaux centraux du Groupe.

1990 marque peut-être l’entrée dans « l’ère moderne » de ce qui est aujourd’hui un groupe d’entrepreneurs solide et compétitif qui travaille dans plus d’une douzaine de pays du monde. Les dix dernières années du XX e siècle sont marquées par la fondation de nouvelles entreprises et sièges sociaux qui configurent progressivement l’anatomie d’un groupe d’entreprises.

Entre 1992 et 2000 des étapes importantes ont lieu, comme la création d’Aplicaciones de Control y Automatización, AC&A, et l’obtention du certificat ISO 9000. Avec l’acquisition d’AC&A de la part d’ISASTUR, le Groupe a commencé à s’organiser en Unités de Négoce.

Pendant cette période, ISASTUR se développe au niveau national en ouvrant des délégations en Galice, à Huelva et à Séville. Presque vers la fin de cette décennie, ISASTUR est déjà un Groupe avec trois unités de négoce : montages avec 90% de la production ; automatisation avec 5% et ingénierie avec encore 5%. De même, le développement international commence par le biais d’un accord de collaboration avec l’entreprise allemande Polysius pour l’automatisation d’installations de cimenteries.

La fin du siècle arrive avec l’agrandissement du siège social de Silvota, la création de l’Unité de Négoce de Maintenance et la Prévention des Risques du Travail. Au cours de cette année, des activités de dessin et de fabrication de télécommandes sont entamées. Le Groupe atteint alors un chiffre d’affaires de 17,9 millions d’euros et un effectif de 350 employés.

Pendant les années suivantes, se poursuivent la croissance ordonnée et la structuration du Groupe ISASTUR avec la création d’Ingeniería y Montajes Eléctricos de Galice, l’ouverture d’une délégation en Catalogne ou la création d’Ingeniería y Gestión de la Construcción, IGESCON, l’entreprise avec laquelle le Groupe réalise les Travaux de Génie Civil et de Construction. En 2002, le Groupe décide de développer son propre ERP pour la gestion de ses processus.

Le Groupe ISASTUR grandit et se consolide en même temps, en élargissant son offre aux projets « clé en main », en construisant sa propre usine de production de biodiesel et en créant Bionorte, et en acquérant de plus, une participation dans Asturiana de Proyectos y Montajes Eléctricos, AMPEL, décision qui permet au Groupe de compléter son offre dans les montages à haute tension avec la pose de lignes électriques aériennes. Les entreprises obtiennent les certificats ISO 14000, et les travaux en EFQM sont entamés, de plus, une participation est prise dans Isertia, une entreprise qui travaille dans la publicité et le dessin graphique.

Le commencement de la construction du Bâtiment des Services Avancés du Groupe ISASTUR (ESAGI) est un autre des faits marquants de la première décennie de ce siècle. Il s’agit d’un bâtiment d’avant-garde qui avec le temps et les éloges des spécialistes s’est converti en l’un des icones du Groupe ISASTUR. Le Prix National de Prévention des Risques du Travail est décerné en 2004. C’est une reconnaissance à une politique préventive qui s’ajoute à beaucoup d’autres qui avalisent un engagement très solide envers la PRT. Le Dupont Safety Awardse, le prix Apolo ainsi que plusieurs autres prix ont jalonné cet engagement durant toutes ces années.

Vers la moitié de la première décennie du XXIe siècle, le Groupe ISASTUR compte déjà 600 employés et crée ISASTUR Services comme entreprise de services internes du Groupe et comme entreprise de holding. De même, ISASTUR Ingénierie est créée et Electroamsa, une entreprise consacrée aux montages électriques en Andalousie, est acquise.

L’internationalisation de l’affaire grandit progressivement avec l’achat de l’entreprise Isotron et de sa filiale Isotron Maroc. De même, des activités commencent au Portugal à travers la création de Engemalia. L’achat de Babcock Montajes en 2008 et de ASAS Systems en 2009, étend encore plus la capacité commerciale et internationale du groupe, plus spécialement dans le secteur automobile dans lequel ASAS Systems est une référence mondiale.

L’effectif du Groupe atteint peu avant 2010, 1200 employés et la crise économique globale commence à donner les premiers signes de dureté. Le Groupe prend les mesures d’ajustements nécessaires pour affronter le coup sans perdre de vue le besoin de maintenir une structure solide pour aller de l’avant. La forte présence internationale du Groupe et les ajustements structuraux déjà exécutés permettent d’affronter ce moment de la situation économique avec un optimisme modéré. Les principes fondateurs d’ISASTUR continuent d’orienter l’entreprise avec vocation de continuité. C’est la raison pour laquelle le Groupe est actuellement présent dans quatorze pays par le biais de succursales ou de filiales. Il y a des commandes en cours dans 28 pays et en cours d’étude dans 47 pays, répartis dans quatre continents. L’Allemagne, la Belgique, la Hongrie, le Brésil, les Etats-Unis, l’Inde, la Grande-Bretagne, la Roumanie, l’Algérie, le Maroc, le Venezuela, le Chili et l’Angola sont quelques-uns des pays, en plus de l’Espagne, dans lesquels le Groupe ISASTUR est actuellement présent.

Dans la deuxième moitié de 2015, le groupe ISASTUR a mis en œuvre un processus de renforcement de la structure interne qu’on appelle "Proyecto Newton". Isaac Newton, l'un des grands savants de l'histoire qui donne son nom à notre projet, a déclaré que "aucune grande découverte n'a jamais été faite sans une conjecture audacieuse". Pour aller de l’avant, il faut d’évoluer et le faire avec un bon sens et avec des objectifs précis, tel qu’ISASTUR faites depuis presque quatre décennies.

En particulier, les changements plus remarquables ont été l'absorption d’ISASTUR Services par ISASTUR, qui passe à être le titulaire de la holding et de la gestion de l'administration et de la gestion. ISOTRON, de son côté, se fait avec la titularité de l'activité industrielle d’ISASTUR, en finissant ainsi la concentration de sociétés dans une seule tête.

Parallèlement à ces changements, la société holding lance une nouvelle image corporative et cesse de s'appeler ISASTUR groupe pour s’appeler simplement ISASTUR.

Avec la vente d’ASAS en 2017, ISASTUR met fin à l'exécution du « Projet Newton » et le groupe se concentre sur son core business: la création d'infrastructures relatives au secteur de l'énergie.

La forte présence international du Group et les ajustements déjà faites nous permettent d'envisager l'avenir avec optimisme. Les principes fondateurs d’ISASTUR continuent de guider une façon d’être de la société engagée à la continuité. Ceci est la raison pour laquelle le groupe est actuellement présent dans 16 pays à travers des succursales ou des filiales et des projets en cours dans 28 pays, sur quatre continents. L'Algérie, l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, Cuba, El Salvador, la Jordanie, le Maroc, le Mexique, le Pérou, le Royaume-Uni, la Roumanie, l'Uruguay et le Venezuela sont quelques pays, hors d'Espagne, où ISASTUR fonctionne actuellement.

Les principes fondateurs continuent d’être importants : la volonté d’entreprendre, la recherche de grandir et le besoin d’innover. Le courage de résister se joint à tout cela.